Retour accueil - Collection Le bien commun

Collection le bien commun



Fondée par Antoine Garapon (magistrat et longtemps secrétaire général de l'Institut français des hautes études sur la justice), désirée par l'éditeur Yves Michalon, cette collection est désormais dirigée par Adeline Baldacchino. Elle accueille des biographies intellectuelles consacrées à tous ceux, philosophes et juristes, penseurs et artistes, classiques ou inclassables, qui nous donnent les moyens de mieux comprendre la place de l'homme dans la cité, son rapport à l'idée de justice, à la forme démocratique, à la beauté et à tout ce qui fait politique. Autrement dit, elle souhaite contribuer à une meilleure compréhension des différentes visions du bien commun, laisser de la place à l'imagination, voire à l'utopie, et de manière générale devenir une référence pour tous ceux qui rêvent d'accéder à la pensée d'un intellectuel, classique ou plus contemporain. Sur la ligne de crête entre connaissance approfondie de l’œuvre et décryptage enthousiaste, recherchant le juste équilibre entre ferveur et analyse critique, les volumes de cette collection offrent tous un point de vue singulier, comme autant de mains tendues vers le lecteur pour l'accompagner dans l'exploration d'une œuvre.

 

Adeline Baldacchino mène une double vie de haute fonctionnaire, notamment à la Cour des comptes, et d'écrivain. Poète, elle a publié une quinzaine de recueils et rejoint le jury du prix Apollinaire en 2021. Romancière, elle s'intéresse au destin d'August Landmesser, Celui qui disait non, figure emblématique de la résistance au nazisme (Fayard, 2018). Essayiste, elle a publié chez Michalon une biographie de Max-Pol Fouchet (Le feu la flamme, Michalon, 2013) et un livre d'inspiration orwellienne consacré à l'ENA (La ferme des énarques, 2015). Contribuant régulièrement au magazine Ballast par des portraits et textes littéraires, elle s'intéresse aux rapports entre imaginaire et politique (Notre insatiable désir de magie, Fayard, 2019).

 

Format : 11,5 x 18,5 cm - 128 pages - 12 €

<

par Nicholas Saul-Tarrade

Inspiré par son intérêt pour la discipline naissante de l’ingénierie aéronautique, Ludwig Wittgenstein (1889-1951) se plonge dans l’étude de la logique et des fondements mathématiques. Son ...

par Édouard Jourdain

« Mort à tous ceux qui s’opposent à la liberté des travailleurs ! » Telle est la devise du drapeau de la Makhnovtchina, cette armée insurrectionnelle qui défend, de 1918 à 1921, la société anarc ...

par Jérôme Michel

Simon Leys (1935-2014) reste pour la postérité l’auteur des célèbres Habits neufs du président Mao, ouvrage dans lequel il osa dire, alors seul, que le Grand Timonier était nu et sa Rév ...

par Fabien Tarrit, Pierre-Étienne Vandamme

Puisque l'avènement d'une société égalitaire n'est pas inéluctable, contrairement à une idée souvent attribuée à Marx, l'égalité doit être défendue sur le plan philosophique, en prenant au sérieux les ...

par Mathilde Berger-Perrin

Ayn Rand, née Alisa Rosenbaum en URSS en 1905 et disparue en 1982 à New York, est aux antipodes de la pensée critique européenne : son éthique de l'égoïsme, son culte de la rationalité doublé d'une od ...

par Richard Bellin

Le malaise de Stendhal (1783-1842) face à l'autorité est une dimension essentielle de son œuvre. Rétif à la subir, il se sent également inapte à l'exercer. Son œuvre constitue une vaste insurrection i ...

par Norbert Campagna

Connue pour son œuvre littéraire, Christine de Pizan (1364-vers 1430) a en fait développé une véritable pensée théorique du bon gouvernement. Au-delà de sa poésie, ce sont ses traités, en vers et en p ...

par Aliocha Wald Lasowski

Édouard Glissant (1928-2011) déploie un archipel conceptuel et imaginaire unique. Contre la théorie de système et l’unicité close, Glissant aborde le monde par l’identité-relation, la pens ...

par Kévin Boucaud-victoire

Frantz Fanon (1925-1961), psychiatre d’origine martiniquaise, bâtit en quelques livres une œuvre révolutionnaire dans laquelle il s’applique à décrire le système colonial et ses consé ...

par Emmanuel Roux

Guy Debord (1931-1994) est un penseur singulier, voire unique : plus on s’éloigne du temps où il a écrit, plus les phénomènes qu’il a décrits, la destruction du vivant, les nouvelles modal ...

par Adeline Baldacchino

Raoul Vaneigem annonce le mouvement des occupations de Mai 68 en publiant son Traité de savoir-vivre à l’usage des jeunes générations à l’âge de 33 ans. Situationniste aux côtés d ...

par Édouard Jourdain

Elinor Ostrom est la première femme à recevoir le prix de la Banque de Suède dit "Nobel d'économie" en 2009. Cet accomplissement vient couronner une vie de travaux consacrés à la notion de "communs" : ...

par William Bourton

Soixante ans après la disparition d’Ernest Hemingway, le temps est venu de dépasser les clichés associés au virilisme d’une oeuvre hantée par la mort, côtoyée dans les tranchées de la Prem ...

par Chenavier robert

Parti d’une philosophie du sujet d’inspiration phénoménologique, suivie d’une tentative de refondation du marxisme, André Gorz (1923-2007) devait rencontrer le mouvement écologiste. ...

par Veronica Ciantelli

Du Mutterrecht, l'oeuvre majeure de Bachofen, Walter Benjamin écrivait qu'il s'agissait d'une "prophétie scientifique". De prime abord, il s'agit là d'une étrange définition pour un ouvrage qui, loin ...

par William Bourton

Aborder la problématique politique chez Sartre implique de commencer par se départir d'un poncif : ni « le père de l'existentialisme », ni « le protecteur des maos » n'étaient des doctrinaires. Sa pen ...

par Thierry Aimar

« Une époque de superstition est celle où les gens imaginent qu'ils en savent plus qu'ils n'en savent en réalité. En ce sens, le XXe siècle aura été certainement exceptionnellement riche en superstiti ...

par Renaud Beauchard

Peu de sujets de l’actualité contemporaine ne sauraient trouver dans l’œuvre de Christopher Lasch des explications de fond. Son analyse est d’une puissance critique inégalée par ...

par Jérôme Michel

Malraux a été un témoin capital du XXe siècle. La fraternité est au cœur de son œuvre et de sa pensée. Ni philosophe, ni théoricien, encore moins doctrinaire, la fraternité n’est pas u ...

par Anders Fjeld

Se démarquant des projets d’émancipation des Lumières, du marxisme et de la sociologie critique, le philosophe français Jacques Rancière affirme que nous n’avons pas à devenir égaux. Nous ...

par Edouard Jolly

Günther Anders reste connu principalement en Autriche et en Allemagne pour ses positions
radicales en écologie politique. Il formula celles-ci à la suite de l’usage militaire de la force nucl ...

par Nicolas Poirier

Romancier, dramaturge, anthropologue, essayiste et moraliste, prix Nobel de littérature en 1981, Elias Canetti est un écrivain inclassable, rétif aux dogmes comme aux idéologies, qui a tout fait pour ...

par Olivier Abel

La pensée et l'œuvre de Pierre Bayle (1647-1706) forment une énigme, depuis toujours objet d'un conflit des interprétations. En butte aux persécutions qui précédèrent la révocation de l'édit de N ...

par Emmanuel Roux

L'oeuvre d'Orwell est consacrée à la recherche des conditions politiques et morales d'un "socialisme démocratique" conforme à la tradition civique des "gens ordinaires" et de la common decency, et à l ...

par Quentin Landenne

Karl-Otto Apel est sans doute l'un des auteurs les plus importants dans le domaine de la pensée morale et de la philosophie pratique au vingtième siècle. Marqué dans sa jeunesse par la montée du nazis ...

par Alain Mallet, Jean-claude Monier

Alfred Fouillée écrit à une époque marquée par l'affrontement de la France et de l'Allemagne et par la crainte d'une déchirure de la société face à l'emprise croissante des idées révolutionnaires et a ...

par Manuel Cervera-marzal

Comment intervenir dans les conflits sociaux sans céder à la tentation de la violence? Où trouver le courage de lutter sans armes face à un adversaire qui en dispose? C'est à ces questions que se rapp ...

par Jérôme Lebre

Derrida, engagé dès son enfance dans un corps à corps avec la langue et la nationalité françaises, choisit la philosophie pour cette exigence de justesse et découvre en elle l'exigence sans condition ...

par François Ost

Il est d'usage de parler de la langue de Shakespeare. Cet ouvrage démontre qu'on pourrait tout aussi bien parler du droit de Shakespeare. Poète national qui forge le roman politique et juridique de la ...

par Jacques Le Goff

Par-delà le droit social auquel il est spontanément associé, Georges Gurvitch (1894/1965), philosophe, juriste et sociologue, n'a cessé de questionner le statut du juridique et du politique dans l'esp ...

par Pierre-philippe Jandin

« Le témoignage le plus important et le plus pénible du monde moderne est le témoignage de la dissolution, de la dislocation ou de la conflagration de la communauté », écrit Jean-Luc Nancy. Retracer l ...

par Pierre christian, Yves Lorvellec

En 1930, Ortega y Gasset publie son livre le plus célèbre, La révolte des masses. Ce texte au grand retentissement dans le domaine de la réflexion politique. Traduit en Français en 1937, sa diffusion ...

par Jacques Dewitte

Le philosophe polonais Lezlek Kolakowski fut une figure de la gauche antitotalitaire européenne. Intellectuel humaniste, il avait enseigné à l'université de Varsovie avant de s'exiler au Royaume-Uni a ...

par Dubreuil benoit, Christian Nadeau

Né en 1940 à Oslo, Jon Elster est professeur au collège de France, après avoir enseigné la science politique aux Etats-Unis. Il a développé une "théorie générale de l'action humaine", qui s'oppose aux ...

par Olivier Beauvallet

Le nom de Raphaël Lemkin reste associé aux notions de "crime contre l'humanité" et surtout de génocide dont il est le principal concepteur. De la Société des Nations à l'Organisations des Nations Unie ...

par Erwan Sommerer

En publiant en 1788 Qu'est-ce que le Tiers Etat ?, l'abbé Sieyès fait des débuts fracassants dans la vie intellectuelle française. Défenseur de la nation contre l'absolutisme et les privilèges de la n ...

par Patrick Thierry

On redécouvre aujourd'hui l'oeuvre immense de ce philosophe et homme politique britannique, surtout connu en France pour ses Réflexions sur la révolution (1790). L'engagement whig, les débats sur le d ...

par Jean-Fabien Spitz

Né en 1945 en Irlande, professeur à Princeton, Philip Pettit est l'un des grands théoriciens politiques contemporains. Il est à la tête du courant républicaniste qui défend une idée à la fois exigeant ...

par Jérôme Michel

Pourquoi un romancier de droite s'engage-t-il parfois au côté de la gauche dans les grands combats politiques des années 1930 aux années 1950 ? La Guerre d'Espagne, la Résistance, la Guerre d'Algérie ...

par Chirpaz francois

Un livre inachevé à la mort de son auteur et dont ne sont restés que des fragments, mais une des oeuvres majeures de la pensée moderne, au même titre que celles de Montaigne, de Descartes ou de Spinoz ...

par celine Spector

Ce volume double propose une lecture de L'Esprit des lois de Montesquieu, cette somme fondatrice de la philosophie politique que plus personne ne prend le temps de lire. Certains des principes fondame ...

par Vanessa Nurock

L'oeuvre de John Rawls (1921-2002) a marqué un tournant dans la pensée contemporaine et se trouve aujourd'hui au centre des débats portant sur les conditions d'une démocratie juste. Elle propose une t ...

par Chenavier robert

Comment articuler l’exigence intime de la spiritualité et le combat pour la solidarité ? On a souvent dissocié ces deux questions. L’oeuvre singulière de Simone Weil (1909 - 1943) les réun ...

par Laurent Sutter (de)

« La jurisprudence est la philosophie du droit, et procède par singularités, prolongement de singularités », disait Gilles Deleuze (1925-1995). La philosophie sait penser la loi. Mais le droit ne se l ...

par Guy Coq

Créateur du concept d'engagement dont d'autres (notamment Sartre) s'empareront, Emmanuel Mounier (1905-1950) invente une philosophie du citoyen actif, explorant tous les problèmes de la démocratie. La ...

par François Ost

Juriste de formation, abbé de son état, lexicographe par passion, Antoine Furetière, l'un des Quarante de l'Académie française, en fut honteusement expulsé en 1685 pour avoir outrepassé le monopole ro ...

par Jérôme Michel

La pensée politique de Léon Blum (1872-1950) a puisé largement à la source du droit. Sa réflexion revêt une dimension juridique primordiale qu'il s'agit de mettre en lumière : la République, identifié ...

par Robert Theis

L'oeuvre de Hans Jonas (1903-1993) est portée par une idée maîtresse : l'homme, en tant qu'habitant du monde, a une responsabilité à l'égard de celui-ci et de son avenir. Partant de son étude de la gn ...

par Monique Castillo

Le pouvoir est une réalité dont on se méfie, que l'on craint et que l'on combat ; il est aussi une réalité que l'on souhaite, pour le renforcer, le transformer ou l'inspirer. Aujourd'hui, dans le cadr ...

par Denis Salas, Garapon antoine

Pourquoi l'étude des rapports entre droit et littérature est-elle quasi inexistante en France alors que la tradition littéraire y est si riche ? Ce livre veut réparer cette incongruité en s'intéressan ...

par Serge Audier

Quels sont les fondements intellectuels de la solidarité républicaine en France ? D'où viennent les idéaux qui ont donné naissance à l'ONU ? Pour y répondre, la redécouverte du Prix Nobel de la paix, ...

par Monique Gosselin-Noat

Grand écrivain catholique du XXe siècle, Bernanos est célèbre pour ses romans. On connait moins son oeuvre de combat : on le prend pour un pamphlétaire d'extrême droite, alors qu'il a dénoncé sans rel ...

par Gérard Sfez

Grande figure de la philosophie française de la deuxième partie du XXème siècle, Jean-François Lyoard (1924-1998) a beaucoup réfléchi autour de la condition post-moderne (terme qui acquiert avec son l ...

par François Roussel

Montaigne connaît bien la justice : conseiller au Parlement, il a instruit et tranché des affaires. Sa critique de la justice dans les Essais, souvent véhémente, se nourrit d'une expèrience de premièr ...

par Paul Magnette

Née dans une famille juive lithuanienne d'expression allemande, exilée aux Etats-Unis à l'aube de la Seconde guerre mondiale, Judith Shklar (1928-1992) fut au coeur des grands tourments du siècle. Mar ...

par Sandra Travers de faultrier

« De tout temps les tribunaux ont exercé sur moi une fascination irrésistible. En voyage, quatre choses surtout m'attirent, dans une ville : le jardin public, le marché, le cimetière, le palais de jus ...

par Jacky Hummel

La réception de l’oeuvre du philosophe du droit et juriste allemand Carl Schmitt a confronté la scène intellectuelle française à la question de la trahison du clerc. La compromission de Schmitt ...

par Jean-Noël Dumont

« Bien nous placer dans l'axe de détresse », écrit Péguy, pour « prendre le mal dans sa pleine justesse ». Porte-parole de la colère, Péguy n'est-il pas devenu porte-parole de la plainte, approfondiss ...

par Franck Chaumon

L'œuvre de Lacan (1901-1981) a exercé une influence profonde bien au-delà du champ de la clinique. En témoigne aujourd'hui la prise en compte du « sujet », sa confrontation à la « loi » dans l'espace ...

par Quentin Perret

Philosophe politique parmi les plus controversés du monde anglo-saxon, Michael Oakeshott (1901-1990) est quasiment inconnu en France où son œuvre n'a pratiquement pas été traduite. Il est célèbre pour ...

par Norbert Campagna

Partant de l’analyse de la pensée juridique moderne, Michel Villey (1914-1988) constate que l’idée d’une justice et d’un droit inscrits dans la nature des choses a fait place a ...

par Brigitte Breen

L'aveu peut-il délivrer le coupable de sa faute ? L'institution judiciaire est-elle en mesure de provoquer un tel aveu ? Pourtant, même perverse, même coupable, la justice reste un passage obligé pour ...

par Marciano alain, Sophie Harnay

Richard A. Posner (1939- ) est l'un des « pères fondateurs » de l'analyse économique du droit. Sa réflexion avait pour objectif d'utiliser les outils de l'analyse économique pour appréhender et analys ...

par Michel Porret

Le Milanais Cesare Beccaria (1738-1794) incarne jusqu'à aujourd'hui la figure emblématique du réformateur des Lumières qui a voulu humaniser le droit pénal de son temps. Homme de lettres, lecteur de M ...

par Ludovic Frobert

John Kenneth Galbraith fut l'un des principaux acteurs de la scène économique et politique américaine des trente années qui suivirent la Seconde Guerre. Il ne fut pas seulement un grand économiste : t ...

par Jean-Claude Eslin

Augustin, c'est nous : il est le premier moderne. L'expérience d'un homme qui dit Je dans les confessions et Nous dans la Cité de Dieu, il envisage la condition de l'individu comme de la société dans ...

par Thierry Chopin

La contribution de Constant à la formation du libéralisme moderne paraît essentielle puisqu'elle prolonge la réflexion moderne sur les principes du gouvernement limité comme garanties charnière dans l ...

par Denis Salas

Albert Camus entretient un rapport paradoxal à la justice selon qu'il y voit un idéal d'équité ou une machine destructrice d'innocence. Depuis ses premières expériences comme chroniqueur judiciaire à ...

par Dick Howard

La théorie de Marx se voulait révolutionnaire sur l'Histoire, elle devait en être la réalisation et le dépassement. Depuis 1989, c'est l'Histoire elle-même qui a ouvert la dimension philosophique de ...

par Denis Müller

L'éthique politique de Jean Calvin (1509-1564) est à la fois une éthique religieuse, inspirée par le puissant mouvement réformateur de Luther, et une éthique de la Loi morale, soucieuse d'instruire un ...

par Justine Lacroix

Depuis une quinzaine d'années la question de la justice sociale et de l'équité dans nos démocraties multiculturelles fait l'objet d'un vaste débat théorique. Ce débat, qui en France a rencontré un éch ...

par Revault d'allonnes myriam

La méconnaissance de le pensée de Merleau-Ponty est flagrante dès lors que nous sortons du milieu universitaire et académique. Le propos ici n'est pas de se situer dans la perspective d'un « retour à ...

par Yves Cusset

Jürgen Habermas a fait un pari théorique étonnant : fonder la raison sur la possibilité de son autocritique.Là où la plupart des critiques ont conduit droit de la raison ont conduit droit au pessimism ...

par Jean-Claude Eslin

Témoin capital de notre siècle, Hannah Arendt n'a céssé de construire son œuvre sur les rapports entre « l'Etre et le Citoyen » et l'actualité du Monde. Comment aurait-elle fait autrement puisque l'Hi ...

par Lucien-Pierre Bouchard

Historien et théoricien en économie, précurseur de l'économétrie, Joseph Alois Schumpeter a été l'un des économistes les plus importants du XXe siècle. Ce livre propose une présentation critique de la ...

par Raphaël Draï

Quels sont les droits laïcs et les droits religieux ?Quelle ligne de séparation les démarque ? Cet essai sur la Thora, qui en hébreu signifie la loi, traite des rapports de la place de Dieu et des cr ...

par Gérard Huber

Dès l'introduction, une première lecture historico-critique des rapports entre Freud, le politique et la loi explique pourquoi celui-ci est sûr d'avoir un enseignement à transmettre sur toutes ces que ...

par Duflo colas

Lorsque nous nous interrogeons sur les rapports du droit et de la politique, de la liberté et de la loi, de la justice et des institutions qui ont pour mission de la réaliser. Nous vivons encore dans ...

par Frédéric Picco

Semblable au tribunal lieu fréquenté par les Athéniens au Ve siècle, la scène est l'endroit où l'on entend chacun dire ce qui lui paraît juste, et les discours des personnages s'opposent et se réponde ...

par Thierry Pech

Depuis longtemps déjà, la satire d'un droit encombré de procédures paperassières avait placé les personnages de Rabelais sur le chemin d'une loi plus maigre et d'un juge d'équité. Plus de nerf et moin ...

par Alexandra Laignel-Lavastine

« Philosophe résistant » et premier porte-parole de la Charte de 77 à Prague, Jan Patocka (1911-1977) fut l'un des grands inspirateurs des mouvements d'opposition démocratique des années 70-80 en Euro ...

par Olivier Remaud

Michelet renouvelle l'interrogation sur la souveraineté politique. Mais il définit aussi une éthique de la responsabilité à l'échelle de l'histoire lorsqu'il accorde au lien qui unit les membres d'une ...

par Paul Valadier

En affirmant que la vie est exploitation et injustice, Nietzsche ne justifie-t-il-pas des systèmes sociaux d'oppression et d'inégalités. Comment fonder sur de tels postulats une conception de la just ...

par Jean-François Rey

Comment juger ? Qu'ai-je à faire avec la justice ? De telles questions ne s'adressent pas aux seuls professionnels du droit, mais à tout citoyen, à tout homme, dès lors qu'il vit en société. L'infini ...

par Thierry Chopin, Laurent Bouvet

Jefferson l'annonçait dès sa publication : « Le Fédéraliste est le meilleur commentaire qui ait été écrit sur la Constitution américaine ». Ce texte fondateur (1787) destiné à emporter l'adhésion des ...

par Johan-Frédérik Hel-Guedj

« Paradoxe est le nom que les sots donnent à la vérité ». Orson Welles aurait pu faire sienne cette maxime, lui qui a consacré trois de ses plus grands films à la narration d'une procédure judiciaire ...

par Jean-claude Monod

Les premiers champs d'intérêt de Michel Foucault - la folie, la naissance de l'asile, et de la clinique - peuvent paraître bien éloignés du droit. Pourtant, l'étude des institutions qui, de l'hôpital ...

par Jean-Godefroy Bidima

La palabre, en tant que discussion sans fin - mais pas sans structure - peut s’envisager comme une réponse à de nombreuses questions. Cette pratique, qui recouvre presque tous les domaines de la ...

par Hugues Jallon

Autant de méprises autour de la pensée de Sade nécessitaient quelque éclaircissement. Hugues Jallon, en nous livrant ici une lecture politique de l'œuvre du marquis, nous invite à comprendre l'évoluti ...

par Long marceau, Jean-claude Monier

Portalis présente une figure complex. Auteur des « deux masses de granit » que furent le Concordat (1801) et le Code civil, il fut tout à la fois un homme de compromis incarnant « l'esprit de modérati ...

par Hugues Poltier

Pour ce critique du totalitarisme, la démocratie agit comme une mise en scène, une mise en sens de l'espace public, lieu vide que viennent combler les citoyens. Son œuvre, jadis dispersée et confiden ...

par Ghislain Waterlot

« Aucun philosophe n'a seulement influé sur les mœurs de la rue où il demeurait ». Voltaire. Il prônera inlassablement la tolérance comme seul remède au fanatisme dans un monde divisé par la multipli ...

par Laurence Engel

FRANÇOIS MITTERRAND Le Fil d'Ariane

par Michel Mesnil

Toute l'œuvre de Fritz Lang (1890-1976) s'interroge sur la culpabilité, le rachat et la liberté de l'individu face aux impératifs de la civilisation moderne. Que ce soit, pendant sa période allemande, ...

par Olivier Abel

Paul Ricoeur a tenté une réhabilitation du politique par le souci accordé au droit. Il s'agit pour lui à la fois de faire crédit à la capacité des sujets a viser un bien commun et de tenir compte de l ...

par Pierre-François Mourier

Cicéron a inventé le métier d'avocat : praticien en même temps que théoricien du droit, il n'a cessé, tout au long de sa carrière de s'interroger sur la pratique : qu'est ce que convaincre ? Tous les ...

>
Michalon Éditeur,Le bien commun| dernière mise à jour : 31 octobre 2022 | © Michalon Éditeur 2024 |conditions générales de vente et mentions légales